Méta :

Search

L’élite marocaine est complice. Elle est complice d’un crime majeur contre la nation. La destruction de l’enseignement public.

janvier 2nd, 2009 by cfieljadida2009

100% Jamal Berraoui : histoires d’enseignants

Jamal BerraouiL’élite marocaine est complice. Elle est complice d’un crime majeur contre la nation. La destruction de l’enseignement public.

Dans un lycée, en plein centre de Casablanca, les classes de Terminale sont formés de… 50 élèves. Le professeur qui raconte cela a les larmes aux yeux, il angoisse sérieusement sachant qu’il doit enseigner à un bataillon et le préparer à un examen redevenu sélectif. Les autres enseignants présents ont tous quelque chose à raconter. Ainsi, un enseignant qui n’assure pas ses cours, s’arrange avec les élèves pour faire semblant, remet des certificats médicaux dignes d’un cancéreux en phase finale, est souvent en état d’ébriété avancée, a été recalé au DVD. Pensez-vous qu’on l’a viré sans indemnités ? Non, on l’a repris et on lui a ajouté 6 heures de cours par semaine qu’il n’assurera pas. Des histoires plus sordides sont relatées, celle d’un enseignant qui partage les joints de ses élèves, ou de telle surveillante générale qui joue la maquerelle et organise un réseau à partir de ses élèves. Tout cela donne la nausée au début mais après l’on se rend compte que l’élite marocaine est complice. Elle est complice d’un crime majeur contre la nation. La destruction de l’enseignement public. La descente aux enfers s’est faite progressivement. Très tôt, tous ceux qui le pouvaient ont opté pour le privé censé, mais c’est réellement aléatoire, offrir plus de garanties. Ce phénomène prend de plus en plus d’ampleur au point que même les petites localités sont touchées et que même des couples à faible salaire s’y voient obligés.
Cette désertion a empêché tout combat réel pour endiguer ce qui allait miner l’enseignement. Il est établi aujourd’hui que l’arabisation et l’abandon de la philo sont pour beaucoup dans le désastre. 30 ans après, ce sont les officiels qui qualifient ces choix d’absurdes. Cependant, ne pas souligner l’immense défaillance du corps enseignant est une forme de lâcheté. Les enseignants, formés à la va-vite dans les CPR qui n’accueillaient pas ceux qui avaient échoué au Bac, sont aujourd’hui des formateurs de formateurs. Par ancienneté c’est tout. Les syndicats défendent les enseignants qu’elle que soit la faute et l’administration laisse passer. Le résultat, c’est ce champ de ruine dont la réforme annoncée est une mission très risquée. L’un de mes amis a lancé une offre d’emploi, le malheureux en est sorti meurtri. Des lettres de motivation indignes du CM2 et de notre « Bien lire et comprendre », aucune maîtrise des langues, une catastrophe. En particulier cinq CV attirent l’attention, structurés de la même manière, on y lit à la rubrique «autres activités» : sérieux, intègre, aime le travail en équipe. Pour rappel, ce sont des Bac+4 qui postulent pour des postes de cadres. Cette hémorragie-là doit s’arrêter et le corps enseignant s’amender, parce qu’il y va de l’avenir de la nation. Nous préparons un véritable apartheid de l’argent consacré par l’école. Les conséquences sociales et politiques sont désastreuses dans deux générations, elles pourraient mettre en jeu l’unité de la nation. Le combat pour une école citoyenne, assurant l’égalité des chances et son rôle d’intégration, est la priorité des priorités. Commençons par le gérable, la fameuse carte scolaire qui fait que les classes de même niveau varient entre 24 et 50 élèves en fonction des écoles. Cela est gérable par une gestion plus active du parc immobilier de l’Etat. Certaines écoles au Maârif peuvent être vendues parce que la demande est très faible et que l’offre est consistante et l’argent collecté servira à la construction d’écoles à Ben M’Sick. Cela est aujourd’hui impossible parce que les procédures… Va-t-on  sacrifier l’avenir de générations entières pour des textes désuets?

Le 30-9-2005http://www.aujourdhui.ma/chroniques-details40167.html

Posted in Articles |


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 176 articles | blog Gratuit | Abus?